Le Miroir de l'Urobore - L'affaire Krishnamurti - Commentaires Occultisme ésotérisme spiritualité théosophie enseignements Helena Blavatsky Raja Yoga Alice Bailey 7 rayons maîtres sagesse Roerich Agni Yoga Elisabeth Warnon hiérarchie féminine ésotérique occulte spirituel 2017-06-28T17:40:25+01:00 Urobore urn:md5:61b6e71bd6515f85235379831714e206 Dotclear L'Enfant Krishnamurti et la Société Théosophique - 1/3 - illusion urn:md5:4228a1d7c1f42bb01ec6b7feb7edff3a 2017-03-17T17:36:23+00:00 2017-03-17T18:36:23+00:00 illusion <p>bonjour, je pense personnellement qu'il est bon d’étudier Jiddu Krishnamurti dans un premier temps, pour vraiment connaitre les mécanismes profond du cerveau humain, développer sa conscience, comprendre l'ego et se comprendre. Cela permet d’être prêt, cérébralement parlant, a étudier et comprendre profondément la théosophie sans entrer dans une cage...</p> L'Enfant Krishnamurti et la Société Théosophique - 1/3 - Bassem Braiki urn:md5:68a8b103392df053ed42f8f4442ee441 2017-02-09T01:19:36+00:00 2017-02-09T02:19:36+00:00 Bassem Braiki <p>Salut à vous, j'ai trouvé votre billet sur mon forum, alors je viens voir... Et je vais de ce pas rendre la même réaction ici. Les références précisées dans votre article n'ont décidément pas l'air d'être vraiment au point : maxjeu.com, en plus d'être relativement obscur (pour ne pas dire parfaitement inconnu) et pas franchement bien codé, ne présente strictement aucun des cours proposés dans sa liste. Quant au second, c'est le lien vers le livre de l'auteur du même site... Ledit livre n'a visiblement reçu aucun avis sur Amazon et n'a pas l'air en vente ailleurs, ce qui tend à dire qu'en fait de Bible, il s'agit au demeurant d'un triste bouquin qui ne se vend pas. Du grand Cortex 2.0. L'article en soi est très bien mais les références proposées ne me font ni chaud ni froid. <a href="http://websante.weebly.com/chronobiologie.html" title="http://websante.weebly.com/chronobiologie.html" rel="nofollow">http://websante.weebly.com/chronobi...</a></p> L'Enfant Krishnamurti et la Société Théosophique - 1/3 - jekin urn:md5:e7675cbc6cb3f82fff2557f66be1f8eb 2015-02-18T13:04:56+00:00 2015-02-18T14:04:56+00:00 jekin <p>La vérité est intérieure. Devient qui tu es.</p> <p>Ecoute la voix de ton coeur, et laisse toi guider par ta raison</p> Le problème que pose la pensée de Krishnamurti - 2/3 - Chaton des bois urn:md5:413410fd4fad3bd576c590392ea036cc 2014-12-30T04:01:44+00:00 2014-12-30T05:01:44+00:00 Chaton des bois <p>Bonjour a tous , je dois admettre que je ne comprends pas , sincèrement , pourquoi tant d'idées noires et tant de débats émanent autour de krishnamurti , ne voyez vous donc pas que de tout temps certains hommes portent à nos oreilles des messages de vérités , et qu'il délivrent tous le même . À chacun de l'assimiler en lui , amour , vie , mort , création , vérité . Et bonne nuit :-)</p> L'Enfant Krishnamurti et la Société Théosophique - 1/3 - Bocampe urn:md5:6e19c2a0c6fc5406722937d8a21d0148 2013-12-11T10:33:49+00:00 2013-12-11T11:33:49+00:00 Bocampe <p>Bonjour, Ciel! quel bel article courageux écrit par l'auteur, avec sagesse, lumière et discernement...... Grand merci pour cette réflexion de qualité.<br /> Thierry de la pierre sèche</p> L'Enfant Krishnamurti et la Société Théosophique - 1/3 - Eric E urn:md5:435c0441dc62e524f08f8600bf489976 2013-12-10T07:29:52+00:00 2013-12-10T08:29:52+00:00 Eric E <p>Bonjour,<br /> Je découvre cette affaire ! Pour ma part, respect à M. Krishnamurti qui a refusé de devenir ce que l'on voulait qu'il devienne ! A mes yeux, cela confirme le Grand Homme qu'il était.</p> Le problème que pose la pensée de Krishnamurti - 2/3 - Eve urn:md5:de05a466ff74819448024bbfe71ca181 2013-10-16T16:13:35+01:00 2013-10-16T16:13:35+01:00 Eve <p>Bonjour, je suis très perplexe par rapport à ces inteviews.<br /> Je les trouve acerbes et sans but.</p> Le problème que pose la pensée de Krishnamurti - 2/3 - nominé nominé urn:md5:f5bb443452bb4ea6130036224f94e036 2013-09-13T15:52:23+01:00 2013-09-13T15:52:23+01:00 nominé nominé <p>Le problème que pose la pensée de Krishnamurti ? Aucun problème. Le seul et unique problème, c'est votre recherche de solutions . Cessez votre recherche, et vos problèmes disparaîtront.</p> Quelle implication ésotérique des choix de Krishnamurti ? - 3/3 - Urobore urn:md5:6781a1159cf8432499537570b1c7ccc3 2012-08-31T10:46:01+01:00 2012-08-31T10:54:12+01:00 Urobore <p>Hop, la récréation est finie. Les commentaires de ce billet sont désormais fermés. La discussion autour de Krishnamurti et les implications ésotériques de ses choix se poursuit désormais <a href="http://www.arn-tattva.net/forum/viewtopic.php?f=6&amp;t=65" hreflang="fr" rel="nofollow">sur le forum en cliquant directement sur ce lien</a>.</p> <p>Fraternellement à tous,</p> <p>Urobore</p> Quelle implication ésotérique des choix de Krishnamurti ? - 3/3 - doug urn:md5:617a80390185b27330a8f1bd5c7ea2af 2012-08-30T16:00:50+01:00 2012-08-31T11:33:17+01:00 doug <p>post 40 : Qu'est que le nihilisme ? Ce qu'etait BobbyD on ne le saura jamais puisque personne ne fut n'est et ne sera jamais dans sa tete, c'est ca l'enseignement de Bobbydharma, c'est ca l'esprit du Tao ou du Zen, l'esprit <em>ne sait pas</em>. Comment pourrait on dire alors que BobbyD etait dans une logique d'humilite, de simplicite ou d'orgeuil ? n'est ce pas encore trop savoir ?<br /> L'orgeuil de soi est desatreux parfois et parfois pas, ca depend des circonstances. Dans ce cas n'est ce pas faire montre de bq d'orgeuil que d'affirmer que l'orgeuil de soi est desastreux ?</p> <p>post 41 : Si ce qui est innomable porte aujourdhui un nom c'est que ce n'etait pas si innomable. Ca l'a ete et ca ne l'est plus. Mais ca peut le redevenir. Qui peut savoir ce qui adviendra ?<br /> Les choses ne sont pas figees, le symbole du Tao {le ying et le yang} est en fait un symbole en mouvement qui tourne sur lui meme { souvent mal represente parce que figé }, le ying et le yang non seulement <ins>s'opposent</ins> mais <ins>se succedent</ins> tour a tour et <ins>se completent</ins> aussi pour ne former qu'un.</p> <p>* * * * </p> <p>l'esprit de Bobby est notre propre esprit , l'esprit ne sait pas, c'est l'esprit du Zen et du Tao. C'est ca qu'on a retenue de sa rencontre avec l'Empereur, c'est cette phrase : je ne sais pas. Comme Socrate, Bobby savait qu'il ne savait pas donc en un sens oui il etait simple et humble Bobby. L'esprit qui ne sait pas est liberé des pensees , des croyances qui ne sont que des fantaisies, fantasmes ou projections mentales. C'est l'esprit du debutant de Suzuki { non, pas le vendeur de moto..} qui s'oppose a l'esprit de l'expert , a l'esprit de celui qui sait ou plutot qui croit savoir. Tiens ba tout d'un coup ca me donne envie de prendre la terre a temoin moi aussi comme Boubou pour dire que Bobby nous manque, que des mecs comme lui ben si il avait pas existe et bien je l'aurai inventer, j'aurai surement pris de la glaise entre mes petites mains et j'aurai fait un petit bonhomme Bobby que j'aurai mis dans mon jardin comme ces nains de jardin qu'on ose voler comme des gros degeulasses ! Bobby si tu m'entends saches que je sais que tu sais que je ne sais pas.</p> <p>* * * * </p> <p>D'ailleurs si Urobore me le permet, je compose un peu a mes heures perdues et la je suis sur un projet de chanson pour Boddhidharma,enfin Bobby je veux dire. C'est juste la premiere strofe. Merci.</p> <p>''Bobby tu marches seul dans la nuit<br /> et pourtant tu souris<br /> des milliers d'Empereur veulent ta peau<br /> tet toi tu t'es barré de tous ces zero<br /> Tu nages a poil dans la riviere<br /> comme un saumon torpille a contre courant<br /> t'as torpillé le monde des fachos<br /> tintintin!''</p> Quelle implication ésotérique des choix de Krishnamurti ? - 3/3 - A la question "Qu'est que l'essence du Bouddha ?" Houang-Po répondit "Le balai des toilettes" urn:md5:d20ab9de40f1542e298734bde6aaf458 2012-08-30T14:46:23+01:00 2012-08-30T14:46:23+01:00 A la question "Qu'est que l'essence du Bouddha ?" Houang-Po répondit "Le balai des toilettes" <p>Pour avoir donné des noms à ce qui était innommable, on a engendré l'être et le non-être. Pour avoir établi des principes dans ce qui était sans principe, on a vu fleurir les disputes. Les transformations illusoires n'étant pas vraies, qui aurait tort ou raison ? L'erreur étant irréelle, qu'est-ce qui existe ou n'existe pas ?</p> Quelle implication ésotérique des choix de Krishnamurti ? - 3/3 - Urobore urn:md5:e413c0aceee0c71bf3898b9aee7cc61d 2012-08-30T12:45:03+01:00 2012-08-30T12:45:03+01:00 Urobore <p>Cette idée d'un Boddhidharma nihiliste est une interprétation bien commode à qui ne souhaite voir dans l'impermanence qu'un gouffre plein de vide.</p> <p>Je citerai plutôt l'Agni Yoga qui se trouve être en ce moment ma lecture de prédilection.</p> <p>Les Feuilles du Jardin de Morya - L'Illumination</p> <p>132. Si la confiance en soi est une bénédiction dans l'action, l'orgueil de soi est désastreux. L'orgueil de soi est hostile à la simplicité. Même de grands esprits sont sujets à cette maladie et doivent revenir une fois de plus travailler pour extirper cette grossière enveloppe. Ce manque de simplicité est une entrave. On peut porter des chaussures de paille et pourtant ne pas être simple. On peut bâtir le Plus grand Temple dans la simplicité.</p> <p>Simplicité, beauté et intrépidité – Le Christ et Le Bouddha ne parlèrent de rien de plus. Et c'est une bénédiction si l'esprit vibre à ces préceptes."</p> <p>Le Boddhidharma peut bien d'avantage être compris par cette logique d'humilité et de simplicité que par quelque notion d'inexistence. C'est là tout le sens de "boddhi dharma", "la connaissance de ce qui la voie normative".</p> <p>Urobore</p> Quelle implication ésotérique des choix de Krishnamurti ? - 3/3 - doug urn:md5:18117ca81b4ce215639693dcaea0118d 2012-08-30T04:20:43+01:00 2012-08-30T04:20:43+01:00 doug <p>ouf un commentaire...oui, on en parle parce que le Zen c'est justement ne sais pas, Qu'est ce que le Zen, le Tao ? ne sais pas, l'esprit ne sais pas. Pour comprendre il faut bien voir que tout le monde ou presque sait ou plutot croit savoir, on sait sur tout, ya des specialistes, des experts partout mais en fait on ne sait rien, personne ne sait rien sur rien. La grande originalite a l'origine du Zen c'est que Boddhidharma savait qu'il ne savait pas et il etait pas du genre a vouloir epater la gallerie avec des foutaises et surtout pas celle d'un mec bidon tel que l'Empereur..c'est comme si j'etais appeler a la cour de Hollande ou de Sarko, je me deplacerais meme pas, au mieux j'enverrai un mail d'insultes... mais voila Boddhidharma n'avait pas internet et on a du legerement le pressionner pour aller voir le vieux. Alors il y va , il devait tirer la gueule, et le vieux demande qui est en face de lui , la Boddhi allait sortir une connerie tres probablement un truc comme je suis le pape, le pere noel ou ta mere et puis il se rattrape au derniere moment il sait qu'un Empereur ca a pas bq le sens de l'humour et finit par lui lacher un faible je sais pas. Quooiiii ? j'ai pas bien entendue la encule <acronym></acronym>? gueule l'empereur tout a coup - je sais pas j'ai dit !, je sais pas merde qui je suis, tu poses des questions a la con toi ! tiens pour la peine j'me casseeeeee !!!! replique Bobbydharma-<br /> Voila, c'etait le premier et dernier discours non censure et franc de l'Histoire et c'est pour ca qu'il faut en parler.</p> Quelle implication ésotérique des choix de Krishnamurti ? - 3/3 - A la question "Qu'est que l'essence du Bouddha ?" Houang-Po répondit "Le balai des toilettes" urn:md5:f5d205d7c459c85c511ed532daa1b42e 2012-08-30T02:49:12+01:00 2012-08-30T02:49:12+01:00 A la question "Qu'est que l'essence du Bouddha ?" Houang-Po répondit "Le balai des toilettes" <p>Lorsqu'il arriva en Chine, Bodhidarma rencontra l'Empereur Wu-Ti (502-550). Celui-ci lui dit "J'ai fait élever quantité de temples, j'ai rassemblé des foules de moines, j'ai fait traduire de nombreux sûtra.</p> <p>Sûrement, j'ai acquis beaucoup de mérite !".</p> <p>Bodhidarma répondit : "Aucun mérite".</p> <p>L'Empereur reprit : "Quelle est l'essence du bouddhisme ?.<br /> - Rien.<br /> - Qui est en face de moi ?.<br /> - Je ne sais pas."</p> <p>Et tout le monde en parla ....</p> Quelle implication ésotérique des choix de Krishnamurti ? - 3/3 - doug urn:md5:686538d6882638a1851cbd2c734567a6 2012-08-25T17:08:37+01:00 2012-08-29T19:49:19+01:00 doug <p>mes propos sont nihilistes et il ne le sont pas ...quoiqu'il en soit ce que j'aime chez K c'est sa sensibilite par rapport a la Nature. C'est quelqu'un qui sait apprecier la Nature et en ce sens il me rappelle certains maitres zen. Ce sont des gens qui ont les yeux ouverts, qui observe plus que la moyenne, ils ne sont pas constamment en train de radoter leurs problemes dans leurs tetes. Ils savent apprecier une ballade par exemple sans avoir toujours besoin de parler. Le mental chez la plupart des gens est tjs en trainde calculer, de radoter, de critiquer. Eux ils ont un mental relax, en paix. Y'a pas besoin de toujours parler quand on se ballade en foret ou quand on mange, il faut profiter, jouir de l'intant present. Ce sont aussi des gens qui pratiquent le non agir : le mental fait des plans sur tout, quand le mental est calme, les plans perdent leurs sens et les choses se font d'elles memes. Par exemple je laisse mes legumes pousser tout seul, pas d'engrais, pas de technologie couteuse, la Nature millenaire connait mieux le chemin que le mental humain. D'ailleurs on le voit bien des que l'homme veut agir sur la Nature il finit par la detruire. A cours terme les tomates poussent plus vite et en plus grande quantite mais la terre s'appauvrit sous les engrais et a long terme plus rien de bon ne va pousser. K a tjs parle de la violence de la pensee , du mental. Il est l'un des seuls a voir tire la sonnette d'alarme. En fait il y a un exces mental, on veut tout controler, la revolution dont parle K consiste a laisser le voant et a passer du cote passager. Ca tombe bien j'ai jamais aime conduire...</p> <p>* * * * </p> <p>la mission de Krishnamurti est un echec et ne l'est pas, ca depend pour qui. K a vecu sa vie comme il l'entendait et sa grande sensibilite qui est aussi une forme d'intelligence lui a fait voir la beaute du monde. Il n'y a aucun mystere la dedans, il n'y a nulle part de l'0ccultsme dans la vision philosophique ou les experiences de K, K n'etait pas un mystique, il ne parlait de religion ou de spiritualite mais de la Realite anterieure a toute religion ou spiritualite : la reelle beaute d'une fleur ou d'un couche de soleil et a quel point le mental avait rendu l'homme insensible et lui faisait detruir son environnement un peu plus tous les jours . Il ne parlait pas de s'echapper dans des mondes suprasensibles mentaux mais de la possibilite de creer un meilleur endroit sur terre en desaprenant et en non agissant.</p> <p>* * * * </p> <p>{ peu etre mis en 3 eme paragraphe } de meme la meditation de K n'est pas une meditation transcendentale, sa meditation c'est observer quand il n'y a pas lieu de penser. Penser quand il faut penser, voir quand il faut voir,c'est ca le fonctionnement non nevrose d'un etre humain { alors faut pas non plus etre trop rigide, on pense souvent en agissant mais faut simplement pas faire attention a la pensee }. On peut donc pratiquer la meditation selon K a tous moments, pas besoin de s'assoir etc.. Mais en fait cela rejoint le zen ou la aussi la meditation ne tend pas vers un but, vers une realisation, un etat de conscience modifie, une sortie de corps, un voyage dans un au dela etc.... Zazen, la meditation assise, est deja le but, est deja l'eveil, etre simplement assis et conscient des phenomenes tels que les pensees , sa respiration, les sons autour de soi c'est etre eveille. On peut donc pratiquer zazen { la meditation} meme sans faire zazen, meme sans etre assis puisque la meditation dans le zen ou chez K c'est etre conscient, attentif. K critiquait les types de meditation dit trancendantal, ceux qui tendent a fuir la realite comme certains le disent, il avait peu de connaissance dans le zen donc il avait pas bien compris la subtilite du veritable zen depuis Boddhidharma qui etait bien plus que la position du lotus. Dans le zen faire zazen c'etait simplement etre attentif a la vie en soi, sans aucun desir de trancendance. L'avantage de ce genre de meditation c'est que l'eveil { c'est daillerus ca l'eveil du Bouddha } est accessible tout de suite et pour tout le monde, y'a pas de parcours, de rituels initiatiques { formes subtiles de masochisme, de controle sur autrui}</p> <p>* * * * </p> <p>A mon avis la relation de maitre a disciple est presque tout le temps une forme subtile de mind control. En general les veritables maitres refusent d'avoir des disciples et s'ils les acceptent ils esperent surtout que ceux la partiront le plus vite possible. A la fois pour leur propre tranquilite mentale { les veritables maitres ne veulent pas s'embarrasser de disciple, les responsablilites sont condiderees par eux comme des entraves a la liberte, de meme les experiences mystiques ou la technologie sont trop contraignants et asservissants, les experiences mystiques destabilisent la paix du sage et la technologie, els machines rendent feneant } mais aussi pour le disciple lui meme qui doit decouvrir le plus vite possible qu'il est deja l'egal de son maitre. Lin Tsi le fondateur de la lignee zen Rinzai qui invitait souvent ses disciples a prendre le large dira d'ailleurs qu'il n'y a aucune difference entre lui et ses disciples si ce n'est que ces derniers manquent de confiance en eux. Autre exemple le Bouddha invitait ses disciples a <em>etre leur propre lumiere</em>, ceux qui restaient avec lui n'etaient pas encore assez mature pour comprendre ses propos. Le temps generalement favorise cette maturite mais il est aussi tres frequent que les disciples restent dependant de leurs maitres. En general cela arrive quand le maitre est un escroc et qu'il garde ses disciples pres de lui pour flatter son ego.</p> <p>* * * * </p> <p>Je reponds a Cri concernant le rapport entre les experiences mystiques et les problemes de l'homme : a mon avis les experiences mystiques sont des manifestations subtiles du mental qui est tout ce que peut percevoir la conscience, la conscience etant l'observateur et le mental l'observé c'est a dire la pensee mais aussi le corps, les emotions et les objets exterieurs. Pour moi il n'y a pas de rapport entre les 2 dans le sens ou les experiences mystiques ce sont des phenomenes extravagants, peut etre meme nevrotiques, qui ne rendent pas plus intelligents ni plus eveilles ou plus sage. Les grands maitres traditionnelles { je pense a K , Lao Tse, L Bouddha par ex } ne parlent jamais des experiences mystiques pour plusieurs raison a mon avis, c'est qu'ils croient que : 1 . ce sont simplement de phenomenes mentaux a l'interieur de notre conscience qui ne peuvent etre compare a notre propre conscience qu'ils considerent comme Absolue, conscience Absolue. 2. ce sont des projections, des fantasmes de notre psyche qui se materialisent. 3. ils ne cessent de repeter qu'ils faut d'abord nettoyer devant sa porte avant de partir a la conquete de l'ailleurs et que l'ailleurs c'est un luxe que l'on peut se permettre quand on a deja regle tous ses problemes ici., on entend parfois certains dire qu'au lieu de partir sur la lune on devrait bien faire les choses sur terre...c'st vrai que cette quete de l'ailleurs dans tous els sens du terme a pris des airs de voyage du dernier espoir, c'est le mythe de l'Eldorado, l'ideal qu'on atteindra jamais, un aveu d'echec en somme. Insatisfait a jamais de ce que l'on est, on part en voyage.. l'illusion etant de croire qu' ailleurs c'est toujours mieux, l'illusion est entretenue jusqu'a ce que un jour, tel Ulysse ou Candide, on rentre chez soi. Les experiences mystiques sont donc bien loin de nos problemes quotidiens qui la plupart du temps sont des problemes qui demandent des reponses terre a terre mais elles doivent etre consideres comme parties integrantes du voyage ou rites initiatiques et permettront a celui qui ne se perd pas en chemin de rentrer un jour chez lui en vainqueur.</p> <p>* * * * </p> <p>les choses ne sont jamais soit tout blanc soit tout noir, fondamentalement on ne sait pas ce qu'est une experience mystique, j'entend par la qu'on ne peut pas dire avec certitude si l'on a affaire a une preuve de nevrose ou une preuve d'eveil. On peut tres bien etre manipule par des forces inconnues superieurs comme nous meme manipulons les animaux pour des faire des tests mais le contraire est aussi possible, la sage parole revient a avouer son ignorance. Selon les aspirations de l'individu, en clair en fonction de comment ca nous arrange, on dira que c'est une experience nevrotique ou d'eveil et c'est a mon sens le point le plus important et la chose qu'il ne faut pas perdre de vue : chacun voit midi a sa porte ! ne pouvant connaitre la Verité Ultime en raison du sage principe de precaution, l'histoire nous montre que les grands maitres ont rapidement zappes leurs propres experiences mystiques ne laissant apercevoir au public que l'essence de leur enseignement que l'on peut resumer de la maniere suivante: <em>vivre c'est deja etre eveillé</em>. J'ai moi meme range tout ca dans un carton comme on range des vieux souvenirs d'ecole. On ne doit pas trop s'attacher a des experiences qui ne durent pas tout simplement pour ne pas perdre de vue notre bien le plus precieux : <strong>l'ici et le maintenant.</strong></p> Quelle implication ésotérique des choix de Krishnamurti ? - 3/3 - doug urn:md5:27218641f6c162c4892fad5acccf1170 2012-08-25T05:12:55+01:00 2012-08-25T05:12:55+01:00 doug <p>tous mes nobles ecrits vont donc disparaitrent telle un mandala de poudre de perlinpinpin fabriquer par des petits moinillons bouddhistes ?? bon... ok !</p> <p>Mr Ramirez , excusez moi, mr Ramirez : est ce que vous parlez francais ?? non, parce que je pose la question pour nos telespectateurs qui nous ecoutent nombreux dans la toute la France libre Mr Ramirez.</p> <p>Bon ca c'est dit ...{bof, peu mieux faire}</p> <p>Miantenant, est il important { et la je m'adresse pas seulement a Mr Ramirez } de faire un effort pour comprendre Krishnmurti ? est il meme important de faire un effort tout court ? je pose a question : pourquoi ? pourquoi faire ? pourqui faire ? flute, je commence a parler comme Krishnamurti la ca va pas aller du tout du tout du tout !! alors mettons les choses sur les i tout de suite...Lao Tseu...oui j'ai bien dit Lao Tseu, un chintoc pas dope et pas medaille d'or a dit : l'experience n'est une lumiere qui n'eclaire que soi meme ! comprenez : Krishnamurti il etait dans son trip perso, seul tout, perdu dans sa teuté a lui. Moraliteuté : est ce qu'il a meme atteind l'eveil ? est ce qu'il etait pas plutot malade ? fou meme ? est ce que c'est important d'essayer { en vain } de savoir ce qu'il avait experimente ? puisque lui ne sera jamais nous et nous jamais lui. Non ! ce n'est pas important de faire un effort pour le comprendre, ce qui est important n'est pas non plus de faire un effort pour se comprendre puisque se comprendre c'est comprendre qu'il n'y a rien a comprendre, que rien ne peut etre compris, que tout ce qui est compris est un projection , une fantaisie mentale. Alors on peut experimenter des choses que le voisins n'as pas experimente, ca n'empeche rien, mais ce qu'on experimente c'est tjs son propre monde, on est ensuite libre de croire que son monde est reel ou illusoire, qu'il est preferable de se taire ou de parler...croire c'st ca qui fait fonctionner son propre monde. Personnellement et Mr ramirez sera daccord avec moi, je me contente de vivre en harmonie avec moi meme, de suivre mes desirs, de fuir les incultes et les intellectuels, j'ai abandonner la recherche, je n'ai aucune reponse, tel Boddhidharma je ne sais pas qui je suis, la pensee m'a definitivement perdu, les hommes devront compter sans moi, je n'enseigne rien, je constate simplement que l'espece humaine va dans le mur. Par contre je mange bio et je me suis decouvert la passion de planter des legumes. Tel Candide je cultive mon propre jardin.</p> Quelle implication ésotérique des choix de Krishnamurti ? - 3/3 - Urobore urn:md5:06d6ca72f006843ab1708bea6411dbbd 2012-08-24T15:10:12+01:00 2012-08-24T15:10:12+01:00 Urobore <p>@<a href="http://miroir.urobore.net/index.php/post/2006/05/03/40-quelle-implication-esoterique-des-choix-de-krishnamurti#c2255" rel="nofollow">Cri</a> : En effet, nous pourrions débattre à l'infini mais je n'en suis pas partisan ! Cette discussion me semble aller donc tout droit dans une impasse.</p> <p>Parlons d'abord "considérations", "principes", "concepts". En effet : ce sont (pour mes conclusions intellectuelles et philosophiques personnelles) des considérations et des concepts.</p> <p>Sauf que ce sont des conclusions de l'exercice de ma Raison : Krishnamurti n'offre pas d'arguments pertinents qui viendraient me convaincre de l'inverse. Je n'ai donc aucune raison de prendre les affirmations de Krishnamurti pour argent comptant : cela ne me semble pas pertinent d'un point de vue logique.</p> <p>Je ne crois pas à son absence de dimension hiérarchique : je pense au contraire beaucoup plus pertinent philosophique à l'existence de forces (sociales ou spirituelles, extérieures ou intérieures, artificielles ou naturelles) qui sont organisées les unes par rapport aux autres dans des rapports hiérarchiques. Cette relation hiérarchique crée pour moi le différentiel qui fait naître l'Harmonie. Simplement, contrairement à ce qui me semble comprendre de Krishnamurti, je ne mélange pas hiérarchie et domination (alors que Krishnamurti les fusionne - logique, l'Ordre de l'Etoile n'était certainement pas un bon exemple dans ce sens !).</p> <p>Mais tout cela n'est que philosophie, donc spéculation mentale. Car je parle aussi d'expérience mystique. Par cela, j'entends le fait d'entrer en méditation, de ressentir soudain la chaleur de l'Ame réchauffer le Coeur, d'entendre la musique des sphères, de sentir la présence bienveillante du Maître, de ressentir l'adombrement éclaire de la Hiérarchie, de pénétrer les bibliothèques secrètes dans les Temples d'Asie, de rire à gorge déployée aux coïncidences de la Synchronicité, de toucher des doigts de l'Ame la fraternité universelle.</p> <p>Et tout cela n'est pas compatible avec la posture de Krishnamurti car relevant d'une hiérarchie spirituelle expérimentée. J'ai donc suivi le premier conseil de Krishnamurti : j'ai expérimenté mon propre chemin. Sauf que je ne l'ai pas suivi après cela : j'en suis arrivé à la conclusion que mon chemin d'expérimentation hiérarchique illustrait la contradiction intrinsèque de son discours pour mon chemin personnel.</p> <p>Cela ne m'empêche pas de le considérer avec beaucoup de respect, cela dit : je pense que c'est un philosophe fort méconnu du XXème siècle. Et je pense que sa philosophie est un Advaïta tronqué de sa dimension spirituelle finale (et, là, c'est mon côté ésotériste qui parle et non plus le simple philosophe : je pense que c'est source de déconvenues que de tronquer l'Advaïta de l'union spirituelle finale).</p> <p>Fraternellement,</p> <p>Urobore</p> Quelle implication ésotérique des choix de Krishnamurti ? - 3/3 - Urobore urn:md5:8f3adc13dbb2aad0daf4e04c070e921e 2012-08-24T14:47:19+01:00 2012-08-24T14:48:20+01:00 Urobore <p>Bonjour à toutes et à tous,</p> <p>Le fil de commentaires en archives de 1350 commentaires sera prochainement supprimé dans son intégralité. Celles et ceux désirant conserver une copie des échanges peuvent le faire dès à présent. Plus d'informations sont disponibles <a href="http://miroir.urobore.net/index.php/post/2012/08/24/Suppression-d-une-page-de-commentaires" hreflang="fr" rel="nofollow">ici</a>.</p> <p>Fraternellement,</p> <p>Urobore</p> Quelle implication ésotérique des choix de Krishnamurti ? - 3/3 - Cri urn:md5:b9c2272451610ecd5ccc4d1b2e41b561 2012-08-24T13:43:51+01:00 2012-08-24T13:43:51+01:00 Cri <p>(24/08/2012 13:29) On pourrai débattre ainsi à l'infini, ne pense tu pas?</p> <p>Dans quelle champ ce situe cette discution?</p> <p>Lorsque tu dit: " <q>En revanche, il n'entre pas en résonance ni avec mon ressenti intérieur, ni avec mes considérations philosophiques, ni avec mes expériences mystiques.</q>"<br /> Ne pense tu pas que c'est seulement des considération, des principes, des concepts?</p> <p>Et quel rapport entre une experience mystique et le soucis de compprendre les problèmes de l'homme?</p> Quelle implication ésotérique des choix de Krishnamurti ? - 3/3 - Urobore urn:md5:ca8a6da00ecb43c7deb1732a2215cf82 2012-08-24T13:42:45+01:00 2012-08-24T13:42:45+01:00 Urobore <p>@<a href="http://miroir.urobore.net/#c2220" rel="nofollow">Cri</a> : </p> <p>(24/08/2012 10:06) Bonjour, Cri et bienvenue.</p> <p>J'ai lu pour ma part un seul ouvrage de Krishnamurti : la Révolution du Silence. C'est un bel ouvrage. Les partisans de Krishnamurti ont beau dire "Ce n'est pas un enseignement parce que Krishnamurti n'enseigne pas" : il n'empêche qu'il prend la parole, qu'il partage son expérience, qu'il a fait des conférences autour du monde et qu'il a écrit de très nombreux ouvrages... Donc je pars du principe qu'il s'agit effectivement d'un enseignement. Et ce n'est pas contradictoire avec le fait qu'il dise : "Je ne vous montre pas le chemin mais vous enjoint à découvrir le vôtre" : c'est un enseignement de la libre spiritualité dispensé par quelqu'un qui prend la posture d'un enseignant.</p> <p>En revanche, il n'entre pas en résonance ni avec mon ressenti intérieur, ni avec mes considérations philosophiques, ni avec mes expériences mystiques (cela fait donc beaucoup). Je ressens à son approche un vide qui ne me semble pas être le chemin que je dois emprunter. Je ressens bien davantage une posture nihiliste qu'autre chose. Bref, Krishnamurti ne m'a pas convaincu.</p> <p>Les personnages dont j'ai citée la discussion (qui sont contemporains des premiers temps de Krishnamurti) semblent avoir le même type de "ressenti" que ce que je ressens vis-à-vis de cet enseignement. Comme ce sont des spiritualistes et des occultistes, ils tentent de trouver une explication à ce qu'ils ressentent être un enseignement qui les laisse de marbre.</p> <p>Une petite remarque : parmi les 1346 commentaires ici présents, les quelques commentaires qui abordent la philosophie de Krishnamurti et qui sont en désapprobation avec les propos des personnages disent tous la même chose : "C'est n'importe quoi, ils n'ont pas compris ce que dit Krishnamurti ; ont-ils seulement considéré les questions qu'il pose ?". J'y vois une illustration qui révèle une contradiction de la posture de Krishnamurti : lui qui voulait que chacun se libère des entraves hiérarchiques a fini par se retrouver hypostasié comme un maître suivi par des disciples... C'est à mon avis le plus grand échec de cette noble âme qu'il était.</p> <p>Fraternellement,</p> <p>U:.</p>