Le Miroir de l'Urobore - L'homosexualité, point de vue ésotérique - Commentaires Occultisme ésotérisme spiritualité théosophie enseignements Helena Blavatsky Raja Yoga Alice Bailey 7 rayons maîtres sagesse Roerich Agni Yoga Elisabeth Warnon hiérarchie féminine ésotérique occulte spirituel 2017-06-28T17:50:36+01:00 Urobore urn:md5:61b6e71bd6515f85235379831714e206 Dotclear Ouverture occulte : une clef pour l'homosexualité, l'Union avec la Mère universelle - 5/5 - Viacor urn:md5:41f9752f98d61d9222d8a511d220d8c0 2017-04-12T19:33:49+01:00 2017-04-12T19:33:49+01:00 Viacor <p>Bonjour,</p> <p>Le sujet est intéressant.<br /> En revanche parler de VRAI AMOUR entre deux être sur un article a vocation "Ésotérique" ou tout du moins Spirituel me laisse perplexe.<br /> Avant d'être dans un amour réel, long est le chemin, et l'amour dont vous parler est plutôt un amour émotionnel et centré sur soi.</p> <p>Voici une vision qui n'apparait pas dans votre article, je vous la propose et vous disposer bien sur :</p> <p>Et si chaque unité d'âme humaine avait une polarité bien définie. Que long du cycle des réincarnation, tout le monde doit passé par l'incarnation dans un corps de sexe opposé (une ou plusieurs fois). Ceci d'un point de vue spirituel donnerais une vrai voie de réalisation.</p> <p>Je m'explique l'homme qui à toujours battue sa femme et été misogyne au plus haut point dans une vie. N'y aurais t-il pas une juste épreuve à s'incarner dans le sexe féminin afin d'en vivre la vérité depuis l'intérieur ? Ou encore pour vivre la maternité etc...</p> <p>Pareil pour une femme qui aurais eu du dégout profond envers les hommes au point de les avoir (secrètement ou pas) haïe et perdu la compréhension de l'autre coté du miroir. N'y aurais t-il pas encore une juste épreuve à s'incarner dans le sexe masculin afin d'en vivre la vérité depuis l'intérieur ?</p> <p>Et si la vie nous invitait a comprendre et vivre pleinement l'instant présent tout en y tirant les leçons que l'on a à tirer, alors l'homosexualité au niveau spirituel serait le refus de ce que l'on nous propose comme épreuve dans cette vie, car la nature profonde de l'âme transpirant sa polarité sur les corps émotionnel, mental et physique, envoi aussi le message (inaudible pour ceux qui dorment) de leurs chemin intérieur.</p> <p>Après toutes les possibilité existent, et sur un aspect extérieur l’homosexualité fait travaillé les questions de tolérance, compréhension, dialogues, tabou... Et ce pour tout le monde ! Car qui n'a pas connu une personne homosexuelle dans son entourage ?</p> <p>Cordialement</p> Une piste ésotérique : homosexualité et transcendance de la matière - 3/5 - Yann urn:md5:f51f6200ec0f461dd6bb3597a3a067d0 2017-03-09T18:16:30+00:00 2017-03-09T19:16:30+00:00 Yann <p>Je voudrais attirer votre attention sur la donnée qui peut-être partagée ou entre mélée de caractère pluriel caractérisé pour les sens et présupposé par les sens.<br /> Il ne faut pas confondre donnée d'ordre pluriel et donnée sensé. La donnée à du sens quand le devenir cotoi l'intelligence. L'espace commence à tous sens par le devenir d'une donnée. Informatiquement le mèlement de ces donnée répartis la donnée comme un électron. La matière et la donnée protège l'intelligence de processus contraignant pour les cerveau. La matière</p> Une piste ésotérique : quelle place pour l'homosexualité dans la quête spirituelle ? - 4/5 - Urobore urn:md5:a83b515af66e96e29555c78bf9a31255 2017-02-04T20:06:09+00:00 2017-02-04T21:06:09+00:00 Urobore <p>@<a href="http://miroir.urobore.net/index.php/post/2006/05/06/44-une-piste-esoterique-quelle-place-pour-l-homosexualite-dans-la-quete-spirituelle#c36804" rel="nofollow">DroitALindifference</a> : Bonjour. Je ne crois pas qu'il y ait un sens à rechercher à la complémentarité entre les corps au niveau biologique. La complémentarité physique - reflet de l'effort métaphysique de groupe - est la différenciation des sexes dans l'objectif de la reproduction des corps réceptacles, c'est-à-dire "corps féminin" / "corps masculin" avec l'objectif de la procréation.</p> <p>Or, l'amour n'est pas une question de reproduction des corps : il est autre chose. L'amour se manifeste sur un plan où la question de la complémentarité ne se pose plus du tout en terme de masculinité / féminité des corps mais à un niveau d'abstraction qui n'est plus physique (au sens biologique), voire même plus énergétique (au sens éthérique). Il n'est même pas situé au niveau du désirs (au sens émotionnel). Il se situe plutôt au niveau de la Pensée, du Mental ou des Idées. L'Amour entre deux êtres se situe donc et s'exprime sur un plan où la question de la "sexualité" (homo, hétéro, bi-sexualité, etc.) n'a plus de sens.</p> <p>Ainsi, il n'y a pas de "part de masculinité" et de "part de fémininité" de deux hommes qui se complèteraient et reformeraient un "couple primordial" : le process du retour à l'Androgynie primordiale est un effort "de groupe" et pas un effort "individuel", donc un process' qui n'a rien à voir avec la question de la sexualité de deux individus. Cette androgynie primordiale pourra peut-être être retrouvée, au niveau d'un groupe (l'Humanité) et s'exprimer par des corps biologiquement androgynes (donc hermaphrodites) mais cette question n'a strictement rien à voir avec l'homosexualité de deux hommes qui s'aiment.</p> <p>Pour essayer de bien comprendre ce que je veux dire :<br /> - l'homosexualité (= la pratique sexuelle entre deux hommes) est un aspect formel qui n'intéresse pas les Maîtres de Sagesse ou les entités supérieures - parce que la sexualité tout court ne les intéresse pas ;<br /> - en revanche, l'amour intéresse les Maîtres de Sagesse ou les entités supérieures parce qu'il s'agit d'une union de deux Âmes qui cherchent à recomposer une unité.<br /> - ainsi, deux hommes qui couchent ensemble est un fait qui n'a rien de spirituel ; alors que deux hommes qui s'aiment pour ce qu'ils sont intrinsèquement est un fait qui exprime la Beauté parce que deux individus, hommes et/ou femmes, qui s'aiment est un fait qui exprime la Beauté.</p> <p>Ainsi, l'Androgynie n'a rien à voir avec l'homosexualité. C'est un piège dans lequel tombe ceux qui veulent trouver une explication - ou plutôt une justification - métaphysique à un fait qui n'est humain. Ce fait, humain, est sans doute lié à un vieux karma de l'Humanité en rapport avec le rejet du Matriarcat d'anciennes époques et qui s'exprime sous une forme ou sous une autre parce que le Karma est une simple conséquence non-morale (ni bien, ni mal) liées à des actions de l'entité de conscience que constitue le groupe "Humanité".</p> <p>Pour conclure : l'homosexualité a sa place dans l'Humanité parce qu'elle correspond à un souvenir d'une antique période mais elle n'est ni contraire à la spiritualité, ni la marque d'une spiritualité. Elle est une caractéristique individuelle secondaire. Seul importe l'Amour, in fine. C'est ce qui est important.</p> <p>J'espère avoir pu clarifié mon propos. :-)</p> <p>Amitiés,</p> <p>Urobore</p> Une piste ésotérique : quelle place pour l'homosexualité dans la quête spirituelle ? - 4/5 - Jean Yves Letellier urn:md5:4e5309eb502353cf8d008b389879c588 2016-11-05T22:45:47+00:00 2016-11-05T23:45:47+00:00 Jean Yves Letellier <p>@<a href="http://miroir.urobore.net/index.php/post/2006/05/06/44-une-piste-esoterique-quelle-place-pour-l-homosexualite-dans-la-quete-spirituelle#c36804" rel="nofollow">DroitALindifference</a> : JE NE ME SOUVIENS PAS TROP DE MES COMMENTAIRES. CEPENDANT C'EST BIEN D'ANALYSER, D'INTELLECTUALISER MAIS C'EST LOIN DE CE QUI PEUT ÊTRE TOTALEMENT COMPRIS SI CE N'EST QUE DANS LE COEUR DE L'ENFANT ET DANS LE CÉLESTE.</p> Une piste ésotérique : quelle place pour l'homosexualité dans la quête spirituelle ? - 4/5 - DroitALindifference urn:md5:24f4a119f538daadabab74b045d2ab19 2016-11-05T17:44:02+00:00 2016-11-05T18:44:02+00:00 DroitALindifference <p>@Urobore, puis-je vous demander une précision ? Dans votre analyse de la photo des jumeaux, vous expliquez très bien la réciprocité masculin-féminin dans leurs postures respectives qui fait sans doute écho au masculin et au féminin vécus sur des plans plus subtils. Je pensais donc que la part masculine d’un homme pouvait compléter la part féminine de l’autre homme et inversement. Pourtant, vous disqualifiez l’interprétation de l’androgynie pour les couples de même sexe.</p> <p>A moins que je ne comprenne pas la définition que vous donnez de l’androgynie, j’y vois une forme de contradiction. Pourriez-vous m’éclairer, svp ?</p> Ouverture occulte : une clef pour l'homosexualité, l'Union avec la Mère universelle - 5/5 - DroitALindifference urn:md5:afd8876e18f418da877b0ff5571bd75e 2016-11-04T21:49:27+00:00 2016-11-04T22:49:27+00:00 DroitALindifference <p>@Suzanne : l’union entre deux hommes ou entre deux femmes leur permet également de poursuivre leur développement personnel ET spirituel, avec d’autant plus d’efficacité que cette union est vécue dans l’Amour ; mais même dans le cas où elle est purement physique (aventure d’un soir), ce que vous appelez le "frotti frotta", cette union est déjà une étape en soi, ayant sa valeur propre.</p> <p>Au fur et à mesure que la conscience s’ancre plus profondément dans ce type de contacts, l’individu croît et passe différentes étapes. Des éléments rejetés dans l’Ombre de sa conscience et projetés sur le partenaire sont peu à peu réintégrés.</p> <p>Ce qui bloque la progression, ce sont souvent des blessures personnelles, le rejet et la non-acceptation de soi par exemple, la peur de s’assumer ouvertement qui créent des déséquilibres énergétiques et des retards. Ces blessures doivent être traitées pour permettre au cheminement de se poursuivre.</p> <p>Contrairement à ce que vous dites, il n’y a pas de déperdition d’énergie dans une union homosexuelle. Il y a bel et bien un échange qui simplement vous échappe. Au final, comme l’a très bien expliqué Urobore, l’Union, qu’elle soit de nature hétéro ou homosexuelle, transcende les différences sexuelles. L’homosexuel part peut-être de plus loin que l’hétérosexuel, mais lui aussi arrive à la transcendance, y compris dans son couple.</p> Une piste ésotérique : l'homosexualité est-elle une quête de soi ? - 2/5 - DroitALindifference urn:md5:1a9a953d04b4fc8622713e621ad39857 2016-10-16T17:14:59+01:00 2016-10-16T17:14:59+01:00 DroitALindifference <p>Suzanne, encore une fois, vous ne savez pas de quoi vous parlez. Dire que le même et le même ne peuvent s'emboîter est faux. Ces formes de pénétrations conduisent à des orgasmes dont vous n'avez simplement pas conscience.</p> Une piste ésotérique : quelle place pour l'homosexualité dans la quête spirituelle ? - 4/5 - sam urn:md5:cde1db611be1adc99b1a93d6d488dedb 2016-10-08T00:25:18+01:00 2016-10-08T00:25:18+01:00 sam <p>Bravo pour la sagesse et la hauteur de vue qui se dégagent notamment des commentaires 36 et 40. Le contraste est frappant avec d'autres commentaires de personnes qui au fond, ne connaissent pas grand chose à l'amour.</p> Une piste ésotérique : quelle place pour l'homosexualité dans la quête spirituelle ? - 4/5 - Un garçon qui aime les garçons urn:md5:39811ed0f9a7f7b5d3f090e03333591a 2016-04-28T20:41:17+01:00 2016-04-28T20:41:17+01:00 Un garçon qui aime les garçons <p>Héphaïstos, vos propos sont simplement bêtes et ne méritent pas d'être commentés : je vous laisse vous astiquer la nouille avec vos pompeuses références latines qui sentent bons l'extrême droite nauséabonde et crasse.</p> <p>Pour ma part, j'ai toujours aimé les garçons, je ne l'ai pas choisi au début de cette vie puisque cela s'est imposé à moi, je l'ai évidemment choisi avant de m'incarner parce qu'il s'agissait d'une expérience que ma personnalité avait besoin et c'est très bien ainsi. Ma sexualité est plus saine et équilibrée que celle des bons hétérosexuels qui font n'importe quoi dans d'obscures soirées pleines de stupre et d'alcool qui coulent à flot et j'ai toujours cherché à exprimer l'amour dans sa forme la plus pure et désintéressée avec les quelques partenaires de vie que j'ai eus.</p> <p>Et tout ceci ne m'empêche ni de m'engager pour mon prochain au quotidien car je suis attentif à la notion de fraternité humaine, ni d'avoir une démarche de quête spirituelle intérieure par la pratique de la méditation de Patanjali et le dévouement au Divin, interne et externe.</p> Une piste ésotérique : quelle place pour l'homosexualité dans la quête spirituelle ? - 4/5 - Héphaïstos urn:md5:3ecd293069703f6cfecda4023497b43f 2016-04-09T14:40:03+01:00 2016-04-09T14:40:03+01:00 Héphaïstos <p>@<a href="http://miroir.urobore.net/index.php/post/2006/05/06/44-une-piste-esoterique-quelle-place-pour-l-homosexualite-dans-la-quete-spirituelle#c34823" rel="nofollow">suzanne</a> :<br /> Merci, Suzanne, de votre pertinente intervention. Non seulement la question que vous posez est la bonne mais il me semble même que la réponse est suggérée par votre manière de la formuler.<br /> En effet, tout ce dont les pervers – pseudosexuels, anarcho-libertaires/libertins, politichiens corrompus et/ou compromis, et toute l’engeance égalitariste, matérialiste, dualiste et athée – nous rebattent les oreilles (liberté, égalité, fraternité, tolérance, humanisme, diversité, théorie du genre, etc.) en s’appuyant sur les relais constitués par des médias aussi serviles que délétères, engendre une sorte de gaz idéologique toxique dans lequel, malheureusement, nous baignons tous, et dont parviennent seulement à s’isoler celles et ceux qui ont continué de respirer l’air des couches intellectuelles et spirituelles supérieures. C’est pourquoi la plupart de nos contemporains sont victimes à la fois d’un lavage de cerveau progressif et d’un conditionnement lent qui aboutissent à les couper de la réalité en les maintenant dans un état hallucinatoire quasi permanent. Rien d’étonnant, dans ces conditions, à ce que le déni de réalité ait désormais pris le pas sur la prise en compte du réel, celle-ci n’étant qu’une autre manière de définir l’intelligence. Rien d’étonnant non plus à ce que notre culture occidentale, qui avait atteint un certain climax dans la seconde moitié du 19e siècle et la première moitié du 20e – malgré, en France, la IIIe république – pâtisse de toutes formes d’attaques dissolvantes, que ce soit dans les médias ou les établissements d’endoctrinement maçonnico-laïcards, parce que la culture inclut toujours des éléments traditionnels, spirituels et rationnels, qui constituent des défenses naturelles contre les empoisonnements de l’esprit.<br /> Mais n’ayez crainte, Suzanne, l’ordre des choses voulu par la Divinité est plus fort que tout, a fortiori plus fort que les malades mentaux qui, aujourd’hui, dans les sphères culturelle, médiatique et politique, semblent bien près de prendre le contrôle de l’asile, comme le contait Edgar Poe dans sa nouvelle Le système du docteur Goudron et du professeur Plume. C’est à cet ordre des choses que nous devons continuer de nous référer, en nous appuyant à la fois sur la science et sur les textes sacrés puisque les lois de la Nature sont les lois de Dieu. Nous devons en même temps dénoncer sans relâche les absurdités ainsi que les contradictions de nos adversaires, aussi bien dans leurs discours que dans leurs comportements, et faire tomber les masques dont ils aiment tant s’affubler en les nommant pour ce qu’ils sont – ou, mieux, pour ce qu’ils ne sont pas puisqu’ils sont dénués d’être –, à savoir des pseudosexuels, agitateurs agités qui se réduisent à des apparences, des mirages, des néants follement attifés.<br /> J’ai déjà développé les raisons pour lesquelles les termes « homosexuel » ou « homosexualité », auxquels les pseudosexuels tiennent tant, étaient contradictoires. Mais si le sens des mots ne suffit pas, nous pouvons faire appel à la logique, qui est à la pensée ce que la géométrie est à l’étendue. Raisonnons par l’absurde et supposons que le désir entre individus de même sexe soit une réalité. Comme il s’agirait d’une loi de la Nature, ce « désir » existerait donc depuis toujours et les couples aussi bien « homo » qu’« hétéro » seraient apparus au moins dès le paléolithique pour perdurer jusqu’à présent. Qui, en effet, aurait jamais eu les moyens de s’y opposer, comment et pourquoi ? Évidemment personne. Et quel besoin, alors, de justifier ou de revendiquer ce « désir » ou cet « amour » ? Forcément aucun. Dès lors, c’est leur insistance même à vouloir prouver leur « désir » ou leur « amour » qui trahit l’imposture des pseudosexuels. Avons-nous jamais vu les véritables couples, les couples sexuels, perdre leur temps à vouloir prouver ou justifier leur désir ?<br /> Ergo, ce qui est inscrit de toute éternité dans les lois d’airain de la Nature défiant toute contestation et se passant de toute justification, le désir entre individus de même sexe n’existe pas.<br /> Quod erat demonstrandum.</p> <p>N’hésitez pas, je vous prie, à utiliser et diffuser ces idées : elles exorciseront la captatio mentis qui menace de s’étendre sur l’ensemble de l’humanité déchue.</p> Une piste ésotérique : quelle place pour l'homosexualité dans la quête spirituelle ? - 4/5 - suzanne urn:md5:8ebdd69fe650c0af031c541aade16eb2 2016-04-04T13:11:34+01:00 2016-04-04T13:11:34+01:00 suzanne <p>bravo à Héphaïstos qui connaît la vraie science ,<br /> le bon sens a été oublié , les mots tordus , la réalité niée.<br /> Comment est-ce possible que les gens aient tant de paille dans les yeux qu'ils ne comprennent pas quand on leur dit la réalité?</p> Une piste ésotérique : quelle place pour l'homosexualité dans la quête spirituelle ? - 4/5 - frerejacques urn:md5:bee124f3bb7ac05b4332b7d2e0ad4fd7 2015-11-07T21:10:55+00:00 2015-11-07T22:10:55+00:00 frerejacques <p>La spiritualité est pour moi de faire un choix et de prendre responsabilité pour ce choix.<br /> La plupart de ceux qui parlent de spiritualité, qui l'analysent sur tous ces aspects, fuient la réalité de la vie du moment....<br /> Si Dieu est inconditionnel ....comment accéder à l'état de Dieu en pratiquant une spiritualité ..conditionnelle.?( conflit il me semble..)<br /> Alors,.. que nous ayons choisis des sexualités différentes, je ne vois pas ou est le problème dans un cosmos de différences qui constituent l'unité de Dieu( c'est pas un gugus...hein!)<br /> Et si Dieu (inconditionnel)vous regarde quand vous vous masturber....alors il vous faut travailler pourquoi votre égo qui se veut parfait..culpabilise.<br /> On est déjà ce que l'on cherche. à être...<br /> Un grand frère qui vous aime.</p> Une piste ésotérique : quelle place pour l'homosexualité dans la quête spirituelle ? - 4/5 - Nosgo urn:md5:8ab75e69991ef89db7e0b02fd5853768 2015-06-11T13:07:19+01:00 2015-06-11T13:07:19+01:00 Nosgo <p>Qu'est-ce qu'il faut pas lire dans les commentaires parfois (comme le dernier en date, d'Héphaïstos)...</p> <p>Sans rentrer dans la polémique qui ne sert pas le sujet à mon avis, je voulais apporter ma pierre à l'édifice en évoquant aussi la part féminine et masculine présent en chacun qui permet de dépasser les concepts purement pratiques. Le sexe est une union qui peut être envisagé à différent niveaux et je pense que dans une optique d'accomplissement spirituel et de réalisation de soi, toutes les sexualités sont sur un pied d'égalité tant qu'elles concernent des individus consentants et ayant la même optique, le même but. Se baser uniquement sur des histoires de polarités et de "prises males", "prises femelles" qui s'emboitent, refusant de considerer tout autre configuration réduit cette union qu'est le sexe et l'amour à des considérations matérielles et corporelles alors même qu'on aborde des strates supérieures. Les énergies mobilisées lors du don de soi, de l'abandon à l'autre, du puissant désir sexuel et de l'amour existent dans n'importe quelle figure de couple je pense, tant qu'elle est honnete et sincère, vraie. C'est pour cela qu'à mon sens il nécessaire de se pencher sur "l'intérieur" et cette part masculine/féminine présente en chacun pour réfléchir à la "viabilité" des configurations non hétérosexuelles dans l'optique traité par le sujet.</p> <p>Et quand je vois encore à notre époque les relents fascistes hérité de 2000 ans de religions monothéistes gangrener les savoirs occultes et ésotériques, je me dis que certains sont bien loin de l'éveil et que la gueule de leur Grand Œuvre doit faire froid dans le dos...</p> Une piste ésotérique : quelle place pour l'homosexualité dans la quête spirituelle ? - 4/5 - Héphaïstos urn:md5:0d5633c9a426064255066b7a348f00b2 2015-01-03T15:13:01+00:00 2015-01-03T16:13:01+00:00 Héphaïstos <p>« Sexe » (nom latin sexus) est un substantif dérivé du mot sectus, participe passé du verbe latin secare qui signifie : « couper », « fendre », « diviser », « séparer ». L’idée sous-tendant le concept de sexualité est donc celle d’une distinction nette, et même tranchante, entre des êtres concrets (le verbe secare s’applique toujours à des objets réels ou à des événements, non à des abstractions), deux êtres vivants, en l’occurrence. De ce fait, la sexualité ne peut exister qu’entre deux êtres sexuellement différents, soit, dans le règne humain, une femme et un homme. Dans ces conditions, parler de « désir », de « sexualité » voire d’ « amour » (qui inclut le désir et la sexualité comme des composantes fondamentales) entre deux individus de même sexe est aussi absurde que de parler d’attraction entre deux charges électriques de même signe : cela est tout simplement impossible selon les lois de la Nature ou de Dieu.</p> <p>Tout comme il n’est de Dieu que Dieu, il n’est de sexualité que la sexualité. C’est pourquoi, d’une part, le terme « homosexualité » est contradictoire, le préfixe grec ὁμός signifiant « même » ou « identique » alors que la sexualité ne concerne que des êtres de sexe différent et, d’autre part, « hétérosexualité » est un mot intrinsèquement redondant, la sexualité étant par définition « hérérosexuelle ». Or, dans la bataille décisive qui est à présent lancée pour la restauration des valeurs essentielles, bataille qui ne pouvait être déclenchée avant que tous nos adversaires ne se fussent avancés en terrain découvert, la question des mots sera fondamentale. En effet, lorsqu’un esprit sain(t) s’efforce aujourd’hui d’argumenter contre le pseudomariage ou, plus généralement, contre les privilèges exorbitants des pseudosexuels, il utilise par habitude les termes « homosexuel », « homosexualité », « hétérosexuel » ou « hétérosexualité ». Mais, ce faisant, il se trouve immédiatement piégé par le langage puisque le seul emploi de ces vents de la voix accrédite a priori l’idée qu’il pourrait exister plusieurs formes de sexualité alors qu’il n’en est rien. Aussi est-il impératif, à partir de maintenant, de désigner systématiquement ces comédiens maladifs pour ce qu’ils sont, à savoir des pseudosexuels, afin de rappeler qu’ils n’ont point une sexualité spécifique mais seulement un défaut de sexualité. Bien que cela aille donc de soi, rappelons-le une fois pour toutes : il n’y a jamais eu, il n’y a pas et il n’y aura jamais de désir entre individus de même sexe, les pseudosexuels ne se livrant qu’à une caricature, une parodie, une simulation ou une contrefaçon du désir. Les pseudosexuels sont les faussaires de la sexualité.</p> Une piste ésotérique : quelle place pour l'homosexualité dans la quête spirituelle ? - 4/5 - Jean-Yves Letellier urn:md5:2e5b5012e3a69d3c34bebcbf73bada11 2014-12-24T03:40:33+00:00 2014-12-24T04:40:33+00:00 Jean-Yves Letellier <p>L'homosexualité est une des facettes du diamant de l'Amour et tout ce qui est véritablement amour en accord avec tout son Être intérieur est sacré et se termine par un état de béatitudes entre les deux personnes. Exemple quand j'ai accompagné mon conjoint je tenais sa main et nous sentions une paix que j'aurais voulu éterniser et je n'avais besoin de rien d'autre.</p> Ouverture occulte : une clef pour l'homosexualité, l'Union avec la Mère universelle - 5/5 - Eric E urn:md5:3fdebcc5d8f67c0933e0c8fb46bcae0f 2013-12-10T13:09:38+00:00 2013-12-10T14:09:38+00:00 Eric E <p>L'article le plus intelligent que j'aie lu sur le sujet de l'homosexualité ! Merci</p> Ouverture occulte : une clef pour l'homosexualité, l'Union avec la Mère universelle - 5/5 - suzanne urn:md5:56bf9fe8fedcb1c65274b4e438ca73a2 2013-07-23T13:59:57+01:00 2013-07-23T13:59:57+01:00 suzanne <p>Au sujet de "L'amour et la sexualité" de Omraam Mikhael Aivanhov, il est en accord avec l’ésotérisme des 4 grandes religions :Hindouisme (Védas) , Judaïsme , Christianisme , Islam , qui disent que la kundalini (libido ) est une énergie lovée au niveau du 1ier chakra et qui est faite pour remonter jusqu’en haut crâne au 7ième chakra.<br /> La difficulté est que cette énergie peut être dévoyée selon le niveau de conscience de la personne qui peut choisir l’ombre ou la lumière .Plus le niveau de conscience est bas plus la personne utilisera cette énergie à des fins de dépravation sexuelle ou d’autres actes , répondant à une pulsion .Plus la personne est évoluée plus elle saura transcender cette pulsion , transformer et utiliser cette libido à des œuvres nobles alors qu’une personne inconscience perdra cette énergie .<br /> La libido est une énergie qui existe en chacun , qui « met la pression » dans le corps de chacun de nous , son utilisation dépend de la conscience de chacun , chacun est libre . L’agressivité et la violence peuvent être considérées comme une libido mal maitrisée , mal employée , c’est à chacun d’utiliser cette énergie , de la contrôler .</p> <p>L’union sexuelle entre un homme et une femme , plus spécialement le coït est fait pour harmoniser les chakras et faire progresser le kundalini harmonieusement , donc faire évoluer spirituellement les 2 personnes et les épanouir La sexualité est donc un moyen de choix pour évoluer spirituellement , à condition de la pratiquer selon le sexe propre à chacun.<br /> Toutes les religions ont indiqué ce moyen , c’est pour cela qu’elles prônent le mariage et uniquement l’union sexuelle entre homme et femme , l’homosexualité physique étant considérée comme une entrave à la montée harmonieuse de la kundalini .Les temples hindous montrent l’union sexuelle entre un homme et une femme pour cette raison là , jamais vous ne verrez 2 hommes ou 2 femmes , ou alors ce sera un signe que le temple est dévoyé.<br /> La majorité des gens ont besoin de ce moyen d’union sexuelle avec conjoint de l’autre sexe pour évoluer et s’harmoniser .<br /> Une minorité est capable de faire monter la kundalini sans partenaire de l’autre sexe :ils choisissent la voie religieuse ou monastique , car ils ont des capacités spéciales , ce n’est pas donné à tout le monde .Le problème des prêtres est que certains entrent dans la prêtrise sans avoir la capacité de se passer de partenaire .Le mieux pour eux est de se marier .</p> <p>Pour les homosexuels le mieux pour eux spirituellement parlant est de faire comme les prêtres :d’analyser leurs pulsions , d’apprendre à les maitriser mais de ne pas céder (surtout à la sodomie ) .Ils arriveront par la renonciation à obtenir beaucoup de bénéfices , et sont même appelés si ils suivent cette voie à une évolution plus grande que les autres et in fine à plus de bénéfices .<br /> Il ne faut pas oublier que ceux qui choisissent la voie de la chasteté ne sont pas idiots mais des êtres de désir et de plaisir comme tout le monde .Ils accèdent à des plaisir beaucoup plus grand dans une chasteté maitrisée que ceux qui dépensent leur énergie juste pour soulager une pulsion .<br /> Les saints et les mystiques ont décrit leurs extases physiques , et elles sont accessibles à tout un chacun qui veut bien se donner la peine .Le plaisir sexuel n’existe pas seulement dans le frotti frotta , et je dirais même que c’est un tout petit plaisir ridicule par rapport à la jouissance du coït et de celle encore plus grande de ceux qui réussissent à entrer en extase sans partenaire , parce qu’ils ont spiritualisé leur libido .</p> Eléments d'homosexualité au niveau social et exotérique - 1/5 - suzanne urn:md5:228cb884476ead75f69247d8d9287368 2013-07-21T10:30:39+01:00 2013-07-21T10:30:39+01:00 suzanne <p>Réponse à E Danshaku Kizoku - il est bien entendu que je ne prend pas la science psychanalytique au pied de la lettre et que j'ai ma propre expérience des choses , je ne crois rien sans l'avoir expérimenté , par des témoignages et des observations et aussi par réflexion et analyse sur moi-même .</p> <p>Nous sommes sur un site de spiritualité et l'accusation de matérialisme ne tient pas car c'est justement du point de vue spirituel que je me place .<br /> Le fait de prendre l'avion ne change rien à notre nature d'homme ou de femme .<br /> La vie sur terre n'est possible que parce qu'il y a le féminin et le masculin qui se complètent , sur tous les plans .Ce n'est pas juste un effet de mode , c'est la base de la vie , la base de notre ADN.La base de la création .</p> <p>Le même et le même ne me dérange pas du moment qu'ils prennent conscience de celà et qu'ils ne cherchent pas à tout prix à mettre à égalité l'homosexualité avec l'union créatrice de l'homme et de la femme :je n'ose même pas employer le terme d'hétérosexualité qui n'existe pas, il a été inventé comme si cela ne coulait pas de source qu'un chat aille avec une chatte , un lion avec une lionne sans leur mettre une étiquette :ils sont hétéros .<br /> Le mot couple aussi pose problème :un couple dans la langue française c'est 2 sujets différents , pour 2 sujets semblable on dit une paire , alors "couple d'homme " est une abérration linguistique , ca n'existe pas , on dit une paire d'homme ,le couple cela à un sens différent qui implique une complémentarité .</p> <p>Comme le souligne Urobore celà n'empêche pas l'amour entre 2 hommes :mais de mon expérience de gens que j'ai cotoyé cet amour là est à dissocier du sexe , et de la vie de famille , car il ne pourra jamais s'incarner de façon satisfaisante dans la chair .Ils pourront toujours tenter , les epxériences même si ils ne s'en rendent pas compte seront toujours décevantes infine (contrairement à l'union physique d'un homme et d'une femme ) , même si ils n'en n'ont pas conscience et mettent leur malaise sur le compte du regard social .Il y aura toujours un coté sans issue , voie de garage dans ces relations là parce que les corps ne sont pas fait pour ca .</p> <p>Cela fait même bizzarre de dire ca comme si ca ne coulait pas de source pour tout le monde , comme si ce n'était pas évident .</p> Une piste ésotérique : l'homosexualité est-elle une quête de soi ? - 2/5 - suzanne urn:md5:5a5a86c57d45fe81cb623f987a8ac7b5 2013-07-20T19:09:35+01:00 2013-07-20T19:09:35+01:00 suzanne <p>Je rebondis sur l'expression " l'amour de deux hommes nus " :c'est très bizarre car l'amour se passe très bien du charnel et le même et le même ne peuvent pas s'emboiter ensemble comme un carré ne s'emboite pas dans un moule rond : cette expression l'amour entre deux hommes nus sonnent donc de façon étrange et drôle .L'amour n'ayant pas besoin du physique ni de la nudité pour s'exprimer , même si il trouve son apothéose dans l'union sexuelle qui est considérée comme un acte sacré dans toutes les religions .<br /> L'union sexuelle est sacrée car elle ouvre la porte du sacré et de la connaissance mais seulement effectué d'une certaine façon avec un certain état d'esprit .<br /> Si le corps masculin s'emboite parfaitement dans le corps féminin c'est pour une raison précise .Alors 2 hommes nus ou 2 femmes nues peuvent bien essayer de s'assembler ca sonne comme une incongruité , une impossibilité d'atteindre ce a quoi sont conviés l'homme et la femme :la jouissance qui transporte l'âme et qui fonde l'identité .C'est en étant pleinement homme et pleinement femme et en expérimentant cet état qu'un être s'unifie et peut accéder à l'androgyne (la réunion de son féminin et son masculin intérieur) ;mais quand il a atteint cet état là il n'a plus besoin de relation sexuelle il est déja complet .</p> <p>L'union sexuelle entre homme et femme sert à fonder leur identité et en spiritualité a un but précis d'harmonisation intérieure .Le but n'est pas d'unir 2 âmes soeur .<br /> L'amour homosexuel est un peu comme un amour névrotique hétéro :la passion n'est pas l'amour et le véritable amour se passe très bien de l'union physique .</p> Une piste ésotérique : l'homosexualité est-elle une quête de soi ? - 2/5 - suzanne urn:md5:b38adfb60a1ebd08eada5e8a260fc272 2013-07-20T18:29:16+01:00 2013-07-20T18:29:16+01:00 suzanne <p>Un vrai maitre ne dira jamais qu'homo ou hétéro c'est pareil :de la a dire en face à un homo qu'il n'est pas normal et que ces pratiques sexuelles lui sont préjudiciables et qu'il est dans l'erreur non , il attendra que la personne s'en rende compte toute seule pour ne pas la braquer .</p>