ouroborosavatar_blanc.jpg

Bonjour à toutes et à tous,

Je dois prendre aujourd'hui une grave décision. Un visiteur de ce blog qui commente depuis plusieurs années ne me semble pas entrer en correspondance avec la vision spirituelle de ce site. Certains d'entre vous ont été amenés à discuter avec lui dans des commentaires et j'ai moi-même été amené à participer aux discussions.

Ce visiteur a un comportement qui m'a souvent dérouté : discours volubile, idées arrêtées sur la spiritualité, propos à la limite de l'irrespect pour les autres visiteurs, publication répétée de commentaires les uns à la suite des autres...

Pourtant, étant un partisan de laisser chacun s'exprimer, j'ai tâché de ne pas censurer les propos qui pouvaient être tenus, quitte à simplement ne plus participer aux discussions. Chose que j'ai faite, effectivement, ces trois dernières années, laissant les visiteurs intéressés disserter avec lui.

Or, suite à la restructuration du site, j'ai pris conscience que le billet qui servait de tribune à ce visiteur comportait plus de 1340 commentaires, ce qui posait des problèmes techniques pour la consultation et surtout pour déposer de nouveaux commentaires.

J'ai donc décidé d'extraire les commentaires dans une page d'archives uniquement ouverte à la consultation afin de conserver la nature des discussions qui potentiellement pouvaient intéresser certaines et certains ; le billet d'origine retrouvait ainsi sa fluidité.

Grâce à cette opération, j'ai été amené à consulter le détail de certains des commentaires de ce visiteur que je n'avais jusqu'à présent pas lus (je les trouvais trop nombreux et très fatigant à lire). J'ai alors pris conscience de l'existence de commentaires comportant des saluts nazis en provocation, des propos très injurieux vis-à-vis d'autres intervenants, et tout cela par l'intermédiaire de faux pseudonymes (que je peux repérer côté administrateur grâce à l'adresse IP qui trahit les plus viles intentions).

Le visiteur ayant fait de ce billet sa tribune personnelle, j'ai noté des départs de lecteurs aussitôt arrivés parce que pris à partie ou, à défaut, des discussions sur plusieurs mois, à n'en plus finir, entretenant l'agacement et l'irritation des intervenants.

Ce site Internet qui existe depuis maintenant 11 ans est un site que je souhaite être un espace de partage, de réflexions et de méditation. Il consiste à apporter certains éléments de la connaissance ésotérique qui suscitent des interrogations. En revanche, il ne m'est pas concevable que ce site internet devienne le générateur de frustrations, d'énervements ou d'agacements. Des sites existent pour cela, ils ne sont pas critiquables dans ce sens ; seulement, ma vision spirituelle implique que ce site Internet ne s'oriente pas dans cette direction.

Par conséquent, je vous invite dès aujourd'hui à consulter la page d'archives du billet incriminé. Celles et ceux qui sont intéressés par conserver des archives de ces commentaires peuvent dès à présent les copier-coller dans un fichier Word pour leur usage personnel. Cette page d'archives sera détruite dans une poignée de semaine.

Quant au visiteur incriminé, qu'il considère ne plus être le bienvenu sur ce site Internet : les griefs ont été trop nombreux, mes mises en garde répétées et, en tout et pour tout, il est tout simplement inadmissible de tolérer un salut hitlérien dans un espace d'échange sur le net, a fortiori de spiritualité.

Fraternellement,

Urobore